Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 11:19

Complètement malade, mon ordi, ce matin.
Il m'écrit des "je t'aime" à tire larigot
Et sans lui demander, tout à coup, il s'éteint,
Puis, de nouveau, repart envahir mon bureau.

 

Je crois, à mon avis, qu'il vient de se choper
Le virus qui pourrit mon cœur de retraité...
Va falloir opérer ses à-coups répétés
Qui lui font dire, sans cesse, ces bizarres vérités.

 

A moins qu'il ait viré brusquement sa cuti
En tombant amoureux de mes yeux couleur ciel
Qui louchent sur sa rose que je prends, sans merci,
Pour aller la poser sur le cœur de ma belle.

 

Du coup, l'ordinateur remarche comme avant
Et parait même heureux de m'avoir infecté
De son foutu virus qui me fait dire souvent
Ces mots que trop de gens n'osent pas répéter.

 

Si jamais; il arrive, au cours de vos travaux,
Que votre ordinateur ait ce genre de problèmes,
Envoyez son message en urgence, illico,
Pour aller infecter tous les cœurs qui vous aiment.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Délires
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 09:07



Hier, j'ai mes deux filles qui m'ont dit :" Bonne fête,
Mais cesse de te conduire comme un vrai garnement
Qui veut se distinguer, en nous prenant la tête,
De nous montrer, toujours, que t'aime tes enfants."

 

Devant ce franc reproche qui m'a mis en colère,
Je les ai corrigées avec sévérité
En me faisant méchant, tout comme l'est un père,
Qui flanquent des bisous à ses filles effrontées.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Histoire vraie
commenter cet article
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 11:19


Ah que coucou, Johnny,
Tu as soixante cinq ans,
Oh dis!... Retiens la vie
Car j'en ai tout autant.

 

Tu es l'idole d'un vieux
Qui aime bien chanter
Les souvenirs heureux
De tes tendres années.

 

Quand ta guitare joue
Mes tubes préférés
Je serre la main d'un fou
De mon pénitencier.

 

C'est la douce violence
Qu'il me prend maintenant
De faire un pas de danse
En twistant tes printemps.

 

Joyeux anniversaire,
Et continue, mon vieux,
A chauffer l'atmosphère
En allumant le feu.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Actualités
commenter cet article
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 12:21

 

Madame ne pleurez pas si la France a perdu...
Séchez vos jolis yeux que je vois plein de larmes.
A quoi bon repenser à ces temps révolus
Où la France gagnait et qu'on riait aux larmes.

 

Madame, je vous en prie, soyez plutôt heureuse,
En sachant que bientôt la France sera sortie
Et qu'enfin vous serez un peu plus cajoleuse
Ou un peu moins distante envers votre mari.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Actualités
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 12:04

Aujourd'hui, les amis, je la mets en veilleuse
Car hier j'ai passé trop de temps sur l'ordi
En allant discuter chez de grandes bloggeuses
Et lire tout le bonheur qu'elles ont dans leurs écrits.

 

Jamais je n'aurai cru, moi qui suis peu bavard,
Me laisser emporter dans tant de discussions...
Mais il faut reconnaître qu'il n'est jamais trop tard
Pour aller papoter dans de bonnes maisons.

 

L'accueil est agréable, même un peu trop parfois
Si bien que je m'installe en me mettant à l'aise...
Je chausse mes pantoufles que j'ai prises avec moi
Et, je reste collé, sans gêne, sur la chaise.

 

Mais, là, c'est terminé...Je me tais aujourd'hui...
J'ai des petits boulots qui m'attendent chez moi...
Et puis, je dois le dire, entre nous ,en ami,
Mais, hier, j'ai chopé une extinction de voix.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Histoire vraie
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 09:16

 

Avant de m'endormir
J'ai rêvé à des mots
Que je ne peux écrire
Tant je les trouve beaux.

 

Sur cette page rose
J'ai pourtant essayé
Mais ce n'est qu'une rose
Que ma main a tracé.

 

Alors je vais les dire
Tout haut, tel un bohème
Qui ne sait pas écrire...
Et ben ! voilà... : je t'aime.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Amour et Amitié
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 00:00

















Je vous l'ai déjà dit, mon signe zodiacal
Est celui que je crois le plus original.

 

Je peux foncer sur tout et même sur moi-même
En ignorant les pièges bien ardus des problèmes.
Hier, le piège était de voir, si dans la glace,
J'allais me reconnaître sans trop perdre la face...

 

J'ai trouvé le moyen, car je suis réfléchi,
De croire que mon image était une brebis.

 

Plaignez, ô braves gens, ce bélier agité
Qui est souvent truffé de contre-vérités.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Histoire vraie
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 09:16


C'est dur, quand tout à coup, un ménage se détruit...
Cela fait deux soirées qu'on fait télé à part
A cause de footballeurs qui ne m'ont pas séduit
Et d'un film d'amour où elle pleure quand il part.

 

C'est dur quand je lui dis que le match était nul
Et qu'elle trouve que les mecs ne savent pas aimer.
C'est dur quand nos sanglots deviennent ridicules
Et qu'on cherche un bisou qui va nous consoler.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Déconnade
commenter cet article
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 09:48

Si, chez moi, le chantier est dans mon disque dur,
Le bazar, chez Mamie, est plutôt sur les murs.
Il y a des tableaux sur des mètres carrés
Alors que mes fichiers sont bien mieux compressés.

 

Les dossiers de papy n'ont qu'une seule couleur
Ce qui les rend bien ternes et d'une piètre froideur,
Alors que chez Mamie, ils ont trop de chaleur
Et sont si chatoyants que j'en reste songeur.

 

Mais d'où lui vient l'idée idiote et saugrenue
D'habiller de couleurs une toile dévêtue.
Elle me dit qu'elle le fait surtout pour se détendre
Mais moi je crois plutôt que c'est pour me surprendre.

 

Elle voudrait me prouver que ses rêves insensés,
Contrairement à moi, deviennent réalité
Et m'affirmer aussi que les doigts d'une main
Savent concrétiser mieux que des mots sans fin.

 

Jaune soleil, bleu azur et vert de l'espérance,
Sur les murs de Mamie, coulent en abondance
Pour l'infini bonheur d'un papy baladeur
Qui aime se promener dans toutes ses couleurs.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Histoire vraie
commenter cet article
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 13:36

 

Un bonjour à vous tous, de ma ville Plaisir,
Baignant sous un ciel gris cherchant à s'embellir.
Bonjour aussi, le vent, un tantinet frisquet,
Qui me fait une bise et me livre un secret.

 

Il me dit "- As-tu bien penser aux internautes
Qui sont venus te voir et lire toutes tes fautes.
Leur as-tu dis merci en ajoutant, confus,
Que tous leurs commentaires étaient les bienvenus;
Que ça te fait plaisir de les voir si nombreux
Se perdre dans tes rimes et partager tes cieux...

Je suis sûr que non...Toi qui est si bavard
Voilà que tu te tais tout en piquant ton fard.
Allez, reprends-toi donc...C'est pas la mer à boire
De faire un gros bisou à celles qui viennent te voir...
...Si ce sont des messieurs, ce n'est pas compliqué,
Tu leur serres la louche quand tu les vois entrer."


Je lui ai répondu" - mêles-toi de tes affaires...
Va plutôt leur souffler mes amitiés sincères
.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Histoire vraie
commenter cet article

Présentation

  • : Entre nous soit dit!
  • Entre nous soit dit!
  • : Affirmer ma vérité pour mieux me contredire.
  • Contact

Archives