Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 14:45

 nezanez

 

Quand Mistigri et Cacahouète
Décident ensemble de chatter,
Ils n'ont pas besoin d'Internet
Pour parader ou papoter.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 18:10

 jongldelune

 

Tout comme l'univers se jouant de la terre
Le Jongleur de la nuit, habile et solitaire,
Soutient en équilibre la boule lunatique
Pour qu'elle ne sombre pas vers un néant tragique.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Ma lune
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 10:10

pigeon2

Ils s'aimaient d'amour tendre, roucoulaient des fredaines,
Se donnaient la becquée tout en cassant la graine...
Et quand ils eurent fini de plagier La Fontaine,
Ils se sont séparés pour nous faire de la peine.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Nostalgie
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:39

Cheval

"Salut Bijou…T'as l'air à bout…
    Normal ! Tu es toujours debout…
C'est les labours ou tes amours
Qui te donnent ces yeux d'abat-jour?
A moins que c'est le picotin
Qui te perturbe le crottin...
Salut Bijou et à demain,
En te souhaitant plus d'entrain."

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Délires
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:03
soleil.jpg

 

Je suis l'astre de feu que tout le monde adore…
Je suis la belle étoile qui recouvre les corps
D'une chaude caresse et de brûlants baisers,
Quand il me vient l'envie d'étreintes embrasées…

 

Je suis la naine jaune qui, dans la voie lactée,
Veut réchauffer vos cœurs souvent désenchantés…
Je suis votre énergie qui vous fait avancer
Dans votre vie humaine que j'ai ordonnancée.

 

Et je veux que mon cœur en constante fusion
Vous donne ma chaleur quelles que soient les saisons…
Je veux que mes éclats et toute ma lumière
Tempèrent vos envies à vous faire la guerre…

 

Je veux que mes rayons vous soient si salutaires
Qu'ils attisent le bonheur de rêver sur la terre…

 

Bon! …Maintenant, il est temps d'aller au lit et de tirer la couverture de nuages… Je coupe ma lumière principale pour ne garder que l'éclairage de chevet…

Bonne journée à tous…

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Voeux
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 20:33
Classe

Petit journal intime, il faut que je te narre
Deux semaines passées à cavaler dare-dare…
Et tout cela à cause du Printemps des poètes
Et de ses "couleurs femmes" qui étaient de la fête.

 

V'la t'y pas que Papy, dans une course folle,
Dût, avec un ami, retourner à l'école
Pour aller raconter aux élèves et maîtresses,
Des poèmes en l'honneur des femmes poétesses…

 

Et nous voilà partis tels deux vieux troubadours
A faire les maternelles et les primaires en cours
Afin de perturber leur attention studieuse
En déboulant, d'un coup, dans leur classe laborieuse.

 

En moins de cinq minutes, il fallait dire un texte
Et partir vite fait, en laissant tout perplexe
Des enfants qui croyaient que les vieux qu'ont de l'âge
Étaient des gens polis et non pas des sauvages.

 

De voir leurs yeux surpris et leur sourire complice,
Nous donnèrent, à chacun, un moment de délices…

 ______________________________________

 

Je ne te dirais pas, petit journal intime,
Que nous avons aussi déclamé forces rimes
Dans les bibliothèques de notre bon Plaisir

Que les couleurs de femmes ne cessent d'embellir!

 

Et puis ce fut mon tour d'être mis à l'honneur
Au cours d'une soirée où toutes mes couleurs
Sont passées du bleu "trac" au blanc de l'anxiété
Pour finir empourpré par un verre d'amitié…

invit

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Histoire vraie
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 08:56
couette.jpg

 

Dans les longs cheveux Mamie
J'ai découvert un bigoudi
Qui se plait à faire des bouclettes
Aux rubans bleus de ses deux couettes !

 

Sur les oreilles de Mamie
J'ai découvert deux gros rubis
Qui lui pèsent sur chaque lobe
Au point d'en déchirer sa robe !

 

Dans les oreilles de Mamie
J'ai découvert de la bouillie
Aux couleurs de la cire humaine
Dans un bouchon de cérumen !

 

Sur le bout de nez de Mamie
J'ai découvert des verres polis
Montés sur sa paire de lunettes
Qui lui donnent des yeux de chouettes !

 

Sur la bouche charnue de Mamie
J'ai découvert un gros bibi

Qui s'est posé sur mon museau
En me soufflant dans les naseaux !

 

Dans la grande bouche de Mamie
J'ai découvert une carie
Dans laquelle on pourrait loger
La bouffe du garde-manger !

 

Au-dessus du bec de Mamie
J'ai découvert comme un tapis

De poils bouclés que rien n'arrache
Et qui lui servent de moustaches !

 

Et sur le menton de Mamie
J'ai découvert un duvet gris.
Que je manipule en cachette,
Quand on se tient la barbichette !

 

Dans les jolies mains de Mamie
J'ai découvert deux doigts vernis
Qui font sortir les gros points noirs

Quand elle s'en sert de pressoir !

 

Sur la bedaine de Mamie
J'ai découvert que son nombril
N'arrête pas de faire la gueule
Parce qu'il se sent toujours seul !

 

Sur les orteils de Mamie
J'ai découvert, tout ébahi,

Dix cors aux pieds et trois oignons
Qui les rendent super mignons !

 

Vraiment Mamie a des trésors
Éparpillés sur tout le corps...
Du coup j'en écris des sornettes,
Puisque c'est aujourd'hui sa fête…

Vive les Mamies

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Déconnade
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 10:44
banquise-arctique.jpg

Montage à la papy

 

Tel un pingouin sur la banquise
Je déambule et vocalise
Un air qui se veut entraînant
Pour marcher en me dandinant.

 

Un bébé phoque décontracté
Regarde l'otarie jouer…
Dans son coin, l'éléphant de mer,
La gueule ouverte, le nez en l'air,
Râle après un jeune congénère
Qui fait un câlin à sa mère.

 

L'ours blanc pêche des poissons
Qui recherchent le grand frisson
En jouant les poissons volants
Histoire de se cailler les sangs.

 

Pendant ce temps un pt'it manchot
Qui, dans le vent, n'a pas très chaud
Motive sa bande de copains
A applaudir des deux mains…

C'est fou ce que la vie est belle
Quand on n'attend pas le dégel !...
Espérons que l'homme rapace
Ne fera pas fondre la glace.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Balades
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 00:10

arc-en-ciel-1-.jpg


Je rêve si souvent
De toi en noir et blanc,
Qu'aujourd'hui, par bonheur,
Je te vois en couleur.

 

Tu es couleur "matin"
De la Saint Valentin…
Tu es couleur du jour
Imposé de l'amour…

 

Tu es couleur de rose
Fragile, à peine éclose,
Qui subit au réveil
Les câlins du soleil…

 

Tu es couleur "baiser"
Qui veut se déposer
Sur tes yeux endormis
Et ta bouche alanguie.

 

Tu es couleur de rêve
Dans ton costume d'Eve
Tu es couleur d'envies
Jamais inassouvies…

 

Tu es couleur étrange
Quand tu deviens un ange,
Et couleur "arc-en-ciel"
Quand tu déploies tes ailes.

 

Tu es couleur "soupir"
Dans mon ciel en délire...
Tu es couleur "péché"
Où j'aime m'épancher.

 

Tu es couleur "saison"
Qui teinte la maison...
Tu es couleur de miel
Qui inhibe mon fiel.

 

Tu es couleur "miroir"
Du matin jusqu'au soir,
Et couleur de poème
A qui je te dis "je t'aime"

valentin.gif
Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Amour et Amitié
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 11:46
bagole.jpg

 

Je n'ai vraiment pas d'bol
Car j'ai une bagnole
A ce point entêtée
Que j'en suis révolté.

 

Quand elle se cloue au sol
Par manque de pétrole
Elle refuse d'avancer
Et Mamie doit pousser.

 

Pourtant je la cajole
La bichonne, la fignole
Autant que ma nana
Mais ça ne suffit pas.

 

Ce matin à l'école
Elle se gare de traviole
Et fait un pied de nez
A la maréchaussée.

 

Je lui file une torgnole
Et des coups de guibole
En guise de désaccord,
Mais elle en rit encore.

 

Elle fait sa petite folle…
Dés qu'elle est sous alcool
Elle adore zigzaguer,
Histoire de blaguer.

 

Parfois elle racole
Des parcmètres qui s'affolent
De voir qu'un vieux tacot
Ne paye pas d'écot.

 

Quand elle perd la boussole,
Elle se fout de ma fiole,
M'insulte rudement
En prenant le volant.

 

Sans compter qu'elle décolle,
Accélère et s'envole
Sur les routes bouchées
Pour se faire flasher.

 

Non vraiment, ras le bol
De cette sale bagnole…
Je vais la répudier,
Et vais marcher à pieds.
 

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Délires
commenter cet article

Présentation

  • : Entre nous soit dit!
  • Entre nous soit dit!
  • : Affirmer ma vérité pour mieux me contredire.
  • Contact

Archives