Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 15:12

Ah! Si j'étais un ange, un messager de Dieu
J'irai semer l'amour tout partout dans les cieux.
Ma semence tomberait sur la planète terre
Et sur l'homme assoupi qui bien souvent s'enterre
Dans des guerres infinies qu'il ne maîtrise plus
Au nom de Dieu qui rêve de l'amour éperdu.
 
Ah! Si j'étais un ange, je serai une femme
Qui engendre les hommes et qui met dans leur âme
L'envie, un jour ou l'autre, de tuer Cupidon,
Pour avoir le plaisir de demander pardon.
 
Ah! Si j'étais un ange, je serai la lumière
De l'humain qui se croit maître de l'univers
Alors qu'il n'est jamais qu'une poussière d'étoile,
Qui s'en ira mourir comme il naquit : à poil.
 
Ah! Si j'étais un ange, je parlerai à Dieu
Pour lui dire que les hommes ne sont pas très heureux.
Ils croient qu'il leur suffit de briller dans la vie
Pour emmener tout droit leur âme au paradis.
 
Ah! Si j'étais un ange, je serai vraiment bon!
Mais je ne suis qu'un homme, un malheureux démon
Qui manipule l'amour et ses bienfaits profonds
Pour en faire un plaisir et non une vocation !
Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Délires
commenter cet article
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 15:20

Comme je viens de me faire rappeler à l'ordre parce que je n'ai pas blogger depuis longtemps, je vais me faire un petit délire simple.

 Mais avant, il faut que je vous rappelle que je suis un Papy en retraite qui est souvent très pris et qui ne peut pas être constamment devant son ordinateur pour remplir des pages de blog.

 Je m'excuse, mais ces derniers temps, j'étais en vacances…Dans le vent, du coté de Perpignan! C'est un endroit idéal pour y faire de la planche; qu'on m'avait dit...Alors j'y suis allé.

 Le premier jour, je me suis échauffé dans un coin de la piscine du village de vacances où j'avais loué un bungalow. Il faisait un temps très ensoleillé mais venteux…Je pique une tête dans l'eau mais vu que la brasse m'est interdite à cause de mes douleurs lombaires, je me mets sur le dos et je me laisse dériver au gré du vent. Telle une bille de flipper, je me sens repousser constamment et violemment par des gens qui ne supporte pas la promiscuité. Mais ça me plait…

 Je continue donc à me laisser pousser au gré des gens et, à un moment, je reçois une balle sur le ventre alors que les jeux de ballons sont interdits dans la piscine. Forcément, touché par une balle, je coule sans avoir le temps de crier au secours.

 Et bien, que croyez-vous qu'il arriva… Le SAMU!

 Pendant tout le reste de mon séjour, je fus baptisé par l'ensemble du village "Papy sauvé des eaux" et, comme j'étais incapable de refaire surface après ma frayeur, je fus pris en main gratuitement par un libraire en retraite qui voulait se débarrasser de sa femme en me la refilant.

Inutile de vous dire que devant sa mariée

Je me suis débiné avec célérité.

Quand on sait la valeur de vivre en liberté,

Il vaut mieux fuir la femme que de se la traîner.

Même si elle est gentille sans demander d'argent

La femme sera toujours d'un abord exigeant.

Elle voudra être aimée sans arrêt, tous les jours.

Elle voudra des caresses, des baisers, de l'amour !

Mais comment voulez-vous que les hommes égoïstes

Puissent assumer cela… C'est beaucoup trop simpliste!

Non! Croyez-moi, messieurs, il vaut mieux vivre seul !

Ainsi vous serez seul au moment du linceul

Qui viendra recouvrir votre médiocrité

D'avoir cru que l'amour n'est pas la liberté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Délires
commenter cet article
27 juillet 2006 4 27 /07 /juillet /2006 13:58
 
Je suis à la limite de péter les plombs. Je ne comprends pas comment il se fait que j’ai eu 4 visiteurs en 2 jours alors que mon bog est encore en ébauche et que je n’ai averti personne que j’allais déblogger. C’est fou ! Non.
Moi qui est la réputation de dégainer plus vite que mon ombre, je m’aperçois que des as de la souris arrivent à être plus rapide que moi. J’en ai la main qui tremble.
Là où je suis un peu déçu, c’est que mes visiteurs ne m’ont pas laissé de messages pour me dire :
Oui ! Vas-y Papy ! Obstine-toi ! Ce n’est pas si mal pour un vieux qui débute !
Ou encore :
Oh ! Papy, tu ferais bien de le mettre en veilleuse, ton blog !
Non. Même pas… Ils sont rentrés chez moi en douce et sont repartis en claquant la porte.
 
En fait, si je dis ça, c’est uniquement qu’à l’heure actuelle je suis en train d’écrire sur Word afin de voir quelle procédure appliquée pour transférer cet écrit au blog. Alors, j’ai pris mes visiteurs comme thème avant de les prendre, un jour, en otage.
 
Oh ! Mais je me rappelle, maintenant ! Mes visiteurs ne sont que moi. J’étais tellement content d’avoir réussi dans le commencement de ce blog que je suis venu me voir 4 fois.
A+ la compagnie. Si vous lisez cette bafouille, c’est que ma savante manipulation aura réussie.
Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Hourra! J'ai fait un blog.
commenter cet article
26 juillet 2006 3 26 /07 /juillet /2006 00:02

Il faut savoir qu'une page de blog est comme un cahier de 5 pages où il faut impérativement commencer à écrire sur la cinquième page si tu veux être lu dans le bon ordre.

Si jamais tu ne respectes ce principe, le mec qui vient te lire se dit que celui qui a écrit n'avait vraiment pas de suite dans les idées.

Alors, je te préviens toi qui me lit, qu'il faut commencer par le bas de la présente page si tu veux suivre aisément ma logique de création de ce blog.

Tu me diras que j'aurais pu tout effacer et remettre le tout dans le bon ordre mais je suis un papy âgé qui fatigue vite. Tu me diras aussi que j'aurai pu m'en apercevoir dès la fin de l'écrit du deuxième article... Oh! mais tu sais que tu es un malin, toi...

Ceci dit, la prochaine fois qu'il me prend l'envie d'écrire 5 articles l'un après l'autre, je préfèrerai en écrire qu'un en introduisant des titres dans la page de texte plutôt que dans la case des titres.

Oh! Zut, j'ai pas fait gaffe à l'heure et voila que nous sommes le 26 juillet alors que j'ai commencer cet article le 25. Je te pari 100 contre un que je vais retrouver cet écrit au début du 26 au lieu de la fin du 25 alors que je le voulais en haut de page du 25 et qu'il va se retrouver en fin de page du 26.

T'es mal parti Papy. Si tu continues comme ça je sens que tu vas vite abandonner d'écrire sur un blog. 

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Hourra! J'ai fait un blog.
commenter cet article
25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 17:49

 

C'est vrai, ça démarre fort, mais ça va pas durer

Ne crois pas que mon blog ne sert qu'à rimer.

Il servira aussi à ceux qui le veulent bien

De me filer des rimes même si ça rime à rien.

 

 

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Hourra! J'ai fait un blog.
commenter cet article
25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 15:11

Finalement c'est facile de se faire un blog si on ne se laisse pas perturber par les messages qui te disent que tu viens de faire une connerie. Enfin, je peux dire:

 

Oh! Toi, mon premier blog que j'ai tant trafiquer,

Je vais enfin pouvoir, sur tes pages, débloquer;

En cet instant tu es le petit lien parfait

Entre les biens-pensants et le vieil imparfait.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Hourra! J'ai fait un blog.
commenter cet article
25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 15:00

Bienvenue dans mon bazar

Comme je sais que la majorité des bloggers sont des jeunes, je viens renforcer l'effectif, fort de mes 62 balais.

Vous trouverez chez moi peu de choses sérieuses, mais comme on me donne l'occasion de parler pour ne rien dire gratuitement, je ne vois pas pourquoi je me priverais.

De la même façon, puisque vous aimez perdre votre temps en surfant, je ne vois pas pourquoi vous ne le feriez pas avec moi.

C'est toujours plus agréable de s'embêter à deux que tout seul.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans accueil
commenter cet article

Présentation

  • : Entre nous soit dit!
  • Entre nous soit dit!
  • : Affirmer ma vérité pour mieux me contredire.
  • Contact

Archives