Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 10:27
Le riz de la rizière

Le riz de la rizière rigole ou fait risette
Tant qu'il biberonne comme un soiffard sous l'eau.
Mais sachant qu'il s'abreuve pour palier la disette,
Il lui plait de finir en bol de risotto.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 09:47
Vivons couchés.

Dans ce monde surpeuplé très informatisé

J'ai une vie privée secrète et bien cachée…

 

Sauf... Pour le bailleur, le voyeur, le voisin,

Les impôts, le banquier, les supers magasins,

Le préfet, l'hôtelier, l'assureur, le patron,

Les caméras des rues et les pays espions.

 

Sauf... Pour l'audimat, les stats, le recenseur

Le toubib, l'accoucheur, le prêtre confesseur,

Internet, l'arnaqueur, les virus, le spammeur,

Le sournois prédateur et les ensorceleurs.

 

Devant tant d'indiscrets qui lorgnent sur ma vie

Je n'ai plus qu'un recours: c'est de rester au lit…

Tout en faisant l'amour bien planqué sous les draps,

C'est avec un clin d'œil que Dieu me matera.

 

Conclusion:

Dans ce monde moderne pourvu de milliards d'yeux,

Nous avons tout à craindre…Sauf le regard de Dieu.

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 09:39
A l'ombre d'un doute.

Quand le chant de mes rêves dicte sa vérité,
C'est à l'ombre d'un doute que je vais m'abriter.
Et là, sous les ramures infestées de questions,
J'attends qu'un boniment amuse ma suspici
on.

Ai-je raison de croire que je suis intouchable
Dés lors que mes actions ne sont pas raisonnables.
Ai-je droit de penser que je suis comme il faut
Alors que je connais tous mes moindres défau
ts.

Suis-je quelqu'un de bien, voir extraordinaire
Alors que le normal gère mon ordinaire.
Puis-je encore espérer sauver ma vie privée
Quand je sais qu'Internet sait comment l'entrav
er.

 

Oh! Doutes, incertitudes, scrupules, hésitations,
Pourquoi me donnez-vous si peu de convictions ?

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 14:45

 nezanez

 

Quand Mistigri et Cacahouète
Décident ensemble de chatter,
Ils n'ont pas besoin d'Internet
Pour parader ou papoter.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 11:38

 

Les couleurs de l'automne sont celles d'une femme
Qui teinte son visage afin que l'on se pâme
Sur sa beauté changeante sans cesse renouvelée
Que nos regards avides cherchent à dévoiler…

Chaque jour que Dieu fait, elle troque sa parure
Pour une plus jolie toute ornée de dorure,
De rouge carminé, de vert clairsemé
Qui ajoutent à sa robe un attrait enflammé.

 

Jusqu'aux jours où son corps, épris de liberté,
Se jure de nous offrir toute sa nudité…
Lentement elle effeuille sa beauté toute entière
Et revêt ses habits aux couleurs de l'hiver.

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 12:45

 

Cela fait bien longtemps que mon journal intime,
Se morfond dans son coin en attendant des rimes...
Et pendant ce temps là, moi qui suis un père vers,
J'écris beaucoup d'horreurs à tord et à travers...

 

Comme un fou obsédé de mots trop diaboliques
Harcelant à tout heure ma raison satanique,
Je me dis que mes rêves ou mes vilains délires
Ne sont que des pensées pas vraiment bonnes à dire...

 

Alors, en bon père vers qui ne pense qu'à ça,
Je retiens mes fléchettes de mots indélicats,
Qui, dès que je me lève, trottinent dans ma tête
Mais qui, à mon esprit, ne valent pas tripette...

 

Voilà, petit journal pourquoi je te délaisse...
Je fuis mes mots impurs par peur ou par faiblesses
Et je vais les cacher dans mon jardin secret
Comme un méchant père vers qui n'a aucun regret...

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 17:03

En ce jour de la femme, je viens revendiquer
Tous mes droits de Papy qu'on osa m'arnaquer...
Mais quand Mamie va-t-elle relire cette aberrance
Et saisir qu'elle me doit totale obéissance?...

 

Je suis sûr, qu'aujourd'hui, devant cette ineptie,
La femme progressiste boudera les messies
Qui ont donné aux hommes des supériorités
Pour le moins misogynes...J'm'en fiche, je suis athée...

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 14:21
 

Petit journal intime, as-tu bien remarqué
Qu'il m'arrivait parfois de ne pas te parler...
Sais-tu que je le fais, non pas pour te déplaire,
Mais parce que je suis pris à d'autres affaires...

 

Toi qui me connais bien, tu sais que tôt ou tard
Je reviendrai te dire mes joies ou mes cafards...
Et aujourd'hui, vois-tu, je suis si déprimé
Que j'ai soudain envie, sur toi, de m'épancher.

 

"- Ah! Ben, non, pas d'accord!... Moi je suis bien content
Quand tu n'as plus de rimes ou de vers hésitants...
Cela me donne un peu le temps de respirer
En espérant qu'un jour, tu vas me libérer..."

"- Non! Mais... T'as pas fini de râler sur ce ton...
Je te dis des mots doux et toi, en faux-jeton,
Tu viens me raconter que tu maudis ta vie
A te faire feuilleter les pages que je t'écris...

 

Si la sérénité est ton vœu le plus cher
Ne compte pas sur moi pour te priver de vers,
Et tu as intérêt à accepter les gens
Qui viennent t'apporter des coms ravissants.

 

On a ce qu'on mérite... Quant on veut vivre en paix,
On est antipathique, mais aimable, jamais...
On renie les amis, on fuit la gentillesse,
On est odieux, sans cœur, sans sourire, sans faiblesse...

 

Mais toi tu fais l'inverse, (nul n'est vraiment parfait)...
Si les gens te sourient, ben tant pis, c'est bien fait...
Et si jamais un jour tu devais leur déplaire,
C'est que ta vérité voulait dire le contraire..."

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 12:46

 

Faut-il naître ou pas naître?... Là est la vraie question
Que j’adore me poser quand je perds la raison…
Faut-il être le fruit prodigieux de l’amour
Ou n’être moins que rien sans jamais voir le jour.

 

Faut-il téter ou pas ?... Là est la vraie question
Que je n’ai pas posée quand j’étais un poupon…
Faut-il nourrir sa vie qu’on n’a pas demandée
Ou bien crever de faim et ne plus babiller.

 

Faut-il bosser ou pas ?... Là est la vraie question,
Que je dus éluder au cours de mes missions.
Faut-il se coltiner les douze travaux d’Hercule
Ou être un inutile enfermer dans sa bulle.

 

Faut-il grandir ou pas ?... Là est la vraie question,
Que souvent je me pose quand je me sens trop con…
Faut-il seul se hisser aussi haut qu’on le peut
Ou rester tout petit en s’aidant du bon Dieu…

 

Faut-il aimer ou pas ?... Là est la vraie question,
Qui me fait tant rêver avec exaltation…
Faut-il subir sans fin les bienfaits de l’amour
Ou se sentir tout seul sans donner de mamours.

 

Faut-il mourir ou pas ?... Là est la vraie question,
Que je ne me pose plus quand me vient le bourdon…
Faut-il, sans regret, retrouver le néant
Ou se garder en vie artificiellement.

 

Je me demande encore pourquoi ma pauvre mère
Me créa par amour à la fin de la guerre
Où elle dut accoucher en souffrant le martyr
D’un rejeton heureux d’ignorer l’avenir.

 

C'est donc pour toi, maman, que je vis à présent…
Pour que tu n'aies pas fait, pour rien, un enfant ;
Pour perpétuer ton sang qui coule dans mes veines
Et me nourrir d'amour en combattant la haine…

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 12:54

 

Voilà une semaine encore vite passée
Qui ne m'a pas laissé le temps de rêvasser...
A trop me disperser au four et au moulin,
Je n'ai même pas pu faire un alexandrin.

 

Un tas "d'emmersoucis" ont voulu m'empêcher
De câliner ma vie tout en allant marcher :
La voiture, la maison, les pannes d'ADSL
Et bien d'autres ennuis qui encore s'amoncellent.

 

Alors c'est un à un que je les prends en charge
Et sans me lamenter je les envoie au large
Car je sais que ma vie a pour obligation
D'affronter les problèmes et leurs complications...

 

Souvent je me demande pourquoi ma pauvre mère
Me légua ces pépins et petites misères ?
Serait-ce pour m'inciter à toujours réagir
Quand la vie me rappelle qu'elle n'est pas que plaisir !...

 

Repost 0
Publié par Michel Blondeau - dans Réflexion
commenter cet article

Présentation

  • : Entre nous soit dit!
  • Entre nous soit dit!
  • : Affirmer ma vérité pour mieux me contredire.
  • Contact

Archives